17 octobre 2015
Journe d'tude du CERAS, Maison du Tourisme de Grenoble

"Les modles en psychothrapie"

Philippe CAILL, Nicolas DURUZ, Michel SILVESTRE
Retour au menu actualit
RETOUR AU MENU: cliquez sur l'image ci-dessus
SAMEDI 15 0CTOBRE 2016

MATIN
Modratrice : Yveline REY

Nicolas DURUZ : "tre psychothrapeute face une pluralit de modles"

Le rgne du dogmatisme semble plus ou moins rvolu. Aujourd’hui, c’est celui de l’clectisme qui s’impose. Y souscrire, c’est apparemment un signe d’ouverture de la part du psychothrapeute. Enrichi d’une telle diversit, il peut aussi en faire profiter ses patients. Mais n’y a-t-il pas des limites l’clectisme ? L’expos, montrera, la lumire de l’anthropologie clinique, que cette posture assez pragmatique - mme quand elle se ressaisit dans une vise intgrative - n’encourage pas suffisamment le psychothrapeute s’interroger sur les croyances ou prsupposs qui influencent sa pratique. Les modles de psychothrapie mritent d’tre compars non seulement au niveau de leur efficacit, de leur thorie, mais aussi de leur pistmologie ou vision du monde. Dans un monde pluriel, l’innocence pistmologique n’est plus de mise. Des questions telles que "Puis-je tre en rsonance avec tous les modles ? ou Au nom de quoi me suis-je institu-e psychothrapeute ? deviennent alors des questions fort pertinentes et mme recommandables, si on ne veut pas cder un œcumnisme baveux o toutes les vaches sont grises … Ce qui signifie la fin du dialogue humain !
Nicolas DURUZ: Psychologue-psychothrapeute, formateur l’Unit d’Enseignement-CEF au Dpartement universitaire de psychiatrie Lausanne, professeur honoraire en psychologie clinique de l’Universit de Lausanne.
Principaux ouvrages : "Trait de psychothrapie compare". Ed. Mdecine et Hygine, Genve, 2002
"De l’clectisme la pense d’cole en psychothrapie : la voie de l’anthropologie clinique." Perspectives psychiatriques, 2009, 48 (2) : pp 194-200.

Philippe CAILL : "Chorgraphies thrapeutiques entre logique du Manque et logique du Plein"

Dans quelle logique doit se placer une chorgraphie thrapeutique qui se veut innovante, donc faire apparatre de l’inattendu utile au changement ! Prenons l’exemple des sculpturations phnomnologiques et mythiques de notre protocole invariant de thrapie de couple ! Ces sculpturations telles que nous les avons utilises, et avons eu plaisir les enseigner dans de nombreux contextes, nous permettent de faire connaissance de faon dynamique, d’une part avec l’aspect factuel de la relation au sein du couple (essentiellement un produit de sa logique du Plein) – ce sont les sculpturations phnomnologiques – et d’autre part ensuite tenter de cerner l’aspect intime et secret de cette relation (fruit le plus souvent immature de sa logique du Manque) –ce sont les sculpturations mythiques. La mise l’preuve par le couple au cours des 10 sances du protocole de ces reprsentations appauvries, triste ultime recours contre le naufrage de la relation, permettra souvent aux partenaires de frapper nouveau aux portes de leurs logiques du Manque et de pouvoir ainsi souvent crer une nouvelle relation plus forte car dote de nouvelles capacits volutives. Ainsi la logique du Manque, bien que souvent nglige au quotidien, conserve des ressources surprenantes pour le thrapeute.
Philippe CAILL :  Philippe CAILL est psychiatre. Il a contribu au dveloppement des thrapies systmiques, en particulier au CERAS de Grenoble. Actuellement formateur et intervenant systmique Nice.
Principaux ouvrages : P.Caill, Y.Rey 1996 -" Il tait une fois" ESF Paris - P.Caill, Y.Rey 2004 - "Les objets flottants" Fabert Paris - P.Caill 2004 - "Un et un font trois" FABERT- Paris, P.Caill 2007 - "Voyage en systmique..." Fabert Paris

APRS-MIDI
Modrateur : Patrick VINOIS

Michel SILVESTRE : "Impact du trauma sur le fonctionnement de l’enfant et de la famille "

Les situations traumatiques  nous apprennent penser le trauma comme une blessure de multi niveaux : individuel et relationnel et nous  confrontent avec  la ncessit de mettre en œuvre un modle complexe de traitement intgratif pouvant rpondre ce type de situations. Cette pense complexe claire diffremment la pratique clinique et s’ouvre sur  une approche thrapeutique  intgrative, contextuelle entre deux paradigmes de linarit et de circularit.
L’intgration de ces deux paradigmes,  celui de  la thrapie familiale systmique et de la thrapie EMDR,  participera   la construction d’un ensemble thrapeutique plus vaste ou  se croiseront l’axe synchronique, horizontal des patterns familiaux, dans l’ici et maintenant et l’axe diachronique, vertical de l’histoire individuelle de chacun, en particulier de l’enfant en souffrance. Ces balayages horizontaux et verticaux  nous permettront d’apprhender les  blessures  actuelles traumatiques individuelles et les blessures du lien ainsi que d’autres plus anciennes qui peuvent avoir t ractives par l’incident traumatique.

Michel SILVESTRE : docteur en psychologie, thrapeute familial et praticien EMDR, charg de cours  au sein des universits d’Aix-Marseille et de Lorraine. Il est membre fondateur de l’association EMDR France.
Principaux ouvrages : Silvestre M. (2015)."Thrapie EMDR et thrapie familiale avec les enfants, un exemple d’intgration de deux paradigmes" -  Cahiers critiques de thrapie familiale, De Boeck, Bruxelles.
Morris-Smith J., Silvestre M. (2015). "L’EMDR pour l’enfant traumatis et sa famille", Dunod
Silvestre, M. (2010). "La rsilience : une histoire de l’intgration des regards inter et intra-personnels" in Delage, M. et Cyrulnik, B. "Famille et Rsilience". Odile Jacob, Paris. p. 111-126.




ATTENTION !

  Cette journe se droulera l'amphithtre Rpublique:
MAISON DU TOURISME DE GRENOBLE, 14 rue de la Rpublique,
Parking payant sur place - Accs par le tram A et B, arrt Hubert Dubedout-Maison du Tourisme


Le nombre de places tant limit il est conseill de s’inscrire ds que possible.