17 octobre 2015
Journe d'tude du CERAS

"Les ressources post-traumatiques"

Maison du Tourisme de Grenoble
Retour au menu actualit
RETOUR AU MENU: cliquez sur l'image ci-dessus
Samedi 17 octobre 2015

MATIN

Jean-Paul MUGNIER : Je veux mon histoire .
De la ncessit de bien pouvoir se raconter


Les violences physiques, et plus particulirement sexuelles, entrainent chez ceux qui les subissent une rupture symbolique : Ds lors que je n’ai pas pu me soustraire ces actes qui n’auraient pas d tre, puis-je encore prtendre faire partie de la communaut humaine ? .Cette rupture cre chez la victime un sentiment de perte, perte d’une partie de soi se traduisant bien souvent par le sentiment que quelque chose en soi est dfinitivement mort.
L’inscription des faits subis dans un rcit s’avre tre un outil thrapeutique important pour permettre au sujet de reprendre un parcours volutif satisfaisant. Deux conditions aux moins sont cependant ncessaires pour qu’un tel rcit remplisse sa fonction thrapeutique :
  • La prsence d’un interlocuteur, tmoin de la souffrance de la victime
  • Que ce rcit ne soit pas un rcit fini, figeant la victime dans une histoire, mais qu’il soit au contraire initiateur d’autres rcits possibles.
Durant son intervention Jean-Paul Mugnier dveloppera ces propositions avec le support de plusieurs exemples cliniques.
Jean-Paul MUGNIER: Educateur spcialis de formation, Directeur de l’Institut d’Etudes Systmique en rgion parisienne (IDES), thrapeute de familles et de couples, il assure des formations et des supervisions auprs de nombreuses quipes intervenant dans le champ mdico-social en France et l'tranger. Il dirige les collections "Penser le monde" et "Psychothrapies cratives " aux Editions FABERT. Il est l'auteur de plusieurs essais et romans parmi lesquels Le silence des enfants aux Editions de L'Harmattan, Les stratgies de l'indiffrence, De l’incestueux l’incestuel et L'ombre du mal parus aux ditions FABERT.

APRS-MIDI

Franoise ROUGEUL : "Gurir" des traumatismes .

Dpression, angoisse, solitude accablent longtemps les victimes de traumatismes parfois de manire dfinitive. Or il est possible d’en sortir et mme de gurir ces blessures par une transformation qui n’est ni une ngation ni un refoulement mais une utilisation de la blessure.
A partir d’une exprience de 19 ans avec des groupes de formateurs religieux dont beaucoup ont des vcus de viols, guerre ou gnocide, nous avons labor une mthode originale qui consiste reprer les comptences qu’ils ont dveloppes du fait du trauma et qui sont presque toujours mconnues. La gurison vient du changement de signe, les personnes passent de la passivit l’activit, et du ngatif au positif. C’est un travail plus ou moins difficile du fait de la fixation au trauma, d’o l’importance de la mthode.
Franoise ROUGEUL: Mdecin psychiatre et Docteur en psychologie. Elle est en outre titulaire d'une Matrise de mathmatiques et de logique et d'une Licence de philosophie et de sociologie. Professeur mrite de psychopathologie, elle a enseign dans les Universits de Paris X-Nanterre et de Nice-Sophia-Antipolis. Paralllement, elle a poursuivi une activit en thrapie familiale et individuelle et de formatrice dans le cadre de l'APRTF, association dont elle est un des membres fondateurs. Elle est l’auteur des ouvrages : Familles en crise. Approche systmique des relations humaines Ed. Georg 2002 , de Comprendre la crise d’adolescence Ed. Eyrolles 2006 et de Gurir les blessures affectives Editions DDB, 2014.