Colloque
PLACE, IDENTITÉ, APPARTENANCE
Couple, famille, thérapie.
Retour au menu actualité
RETOUR AU MENU: cliquez sur l'image ci-dessus
SAMEDI 18 OCTOBRE 2014

Matin : 9h30 – 12h30

Patrick VINOIS : psychiatre, psychanalyste, membre de la Société Française de Thérapie Familiale. Co-auteur de « La famille en héritage », Zorica Jérémic Patrick Vinois - Editions Larousse 2008- Collection L'Univers psychologique.                 

Place et différenciation dans la famille

La différenciation est un processus inscrit dans notre patrimoine génétique et dans la multiplicité des espèces. Pourtant si chaque génération reproduit du même, nous sommes tous différents...Comment y parvenons nous ?
Les approches autour de l attachement ont ouvert un premier niveau de compréhension, les mythes familiaux en représentent un autre.
Comment s'individuer face à la puissance des injonctions du mythe ?
Nous montrerons comment les thérapeutes cherchent à rendre visible une représentation du mythe en utilisant la sculpturation, fil rouge de notre journée. Puis en s'utilisant eux mêmes comme "sujets flottants" grâce à leur capacité d'empathie ou en associant d autres approches comme l'EMDR.
Finalement nous verrons que ce n'est pas la place qui détermine notre singularité mais les sentiments que nous lui portons auxquels le mythe tente de nous faire croire.
Michel MAESTRE : psychologue, psychothérapeute systémicien et thérapeute de couple. Directeur de l’Institut PSYCOM à Villeneuve d’Ascq. Créateur de “La Clinique du Couple” à Saint Gilles à la Réunion, Lyon, Villeneuve d’Ascq. Membre du bureau de EFTA-TIC.

Prendre place avec le couple en thérapie

La question de la place du thérapeute en thérapie de couple renvoie à la fois à la place pour l’un et pour l’autre des conjoints et pour le couple. Elle interroge aussi la place à laquelle se trouve le thérapeute vis à vis de la conjugalité. Ceci, qu’il soit célibataire, marié, pacsé, en union libre, veuf ou divorcé …
Michel MAESTRE proposera des méthodes d’intervention pour répondre, à cette question de la place en thérapie de couple. Son intervention s’appuiera  sur une expérience de consultations de couples de presque trois décennies.
Il développera une réponse à la question de la place du thérapeute face au couple à partir “d’objets flottants”. Egalement celle de la place du thérapeute, face à “la conjugalité” en travaillant à partir du concept de “résonance” de Mony ELKAïM.

Après-midi : 14h30 – 17h30

Luigi ONNIS : Professeur de Psychiatrie, Psychologie clinique et Psychothérapie à l'Université "La Sapienza" de Rome, Directeur de la formation de l'IEFCOS (Rome) et Président de l'IEFCOSTRE (Cagliari, Sardaigne), Président Honoraire de l'EFTA.

Place individuelle, place familiale :
une exploration à travers la méthode des "Sculptures du Temps Familial"

Chacun a sa place dans la famille. Mais cette place est-elle en phase avec les besoins de développement et de croissance de l'individu ? Ou bien  est-elle emprisonnée par des règles familiales rigides qui font souvent référence à un ordre mythique caché ?
C'est à partir de cette ambivalence, souvent déchirante, que des manifestations de souffrance individuelle et familiale peuvent émerger.
La méthode de "Sculpture du Temps Familial" (S.F.T.) permet de représenter, d'une façon tout à fait analogique, l'évolution de cette place dans le temps, et de mettre en évidence les difficultés de développement dans le cadre de mythes rigides et de fantasmes de rupture.
Une situation clinique, qui a été suivie avec les S.F.T., sera présentée avec la coopération de participants.



OBJECTIFS :
  • Approfondir les notions d’appartenance et d’individuation
  • Se questionner sur la place de chacun dans le couple et celle du thérapeute...
  • ...et sur la place dans la famille quand elle devient aliénante.
MÉTHODES : Exposés théoriques avec illustrations cliniques.


La journée s'est déroulée à l'I.U.T. 2 - 2 place Doyen Gosse 38000 Grenoble