Colloque
TROUVER SA PLACE :
le couple et la famille.
Retour au menu actualité
RETOUR AU MENU: cliquez sur l'image ci-dessus
SAMEDI 19 OCTOBRE 2013

Matin

Vous avez dit: "prendre place ?": Yveline REY et Lucien HALIN, auteurs de "Prendre place..."
Docteur Michel DELAGE: psychiatre, ancien professeur du service Santé des armées, ancien chef de service à l'Hôpital d'instruction des armées Sainte-Anne à Toulon. Thérapeute familial, il travaille actuellement à l'intégration de la théorie de l'attachement et du modèle systémique dans la thérapie familiale. Il a notamment publié "La Résilience familiale" avec Boris Cyrulnik, "Famille et résilience" et "La vie des émotions et l'attachement dans la famille".

L'enfant dans les violences conjugales: la place de l'attachement

L'enfant n'est pas au devant de la scène dans les violences conjugales. Il est pourtant toujours victime des enjeux interactionnels dans le couple de ses parents.
Il s'agira ici de mieux comprendre et repérer sa souffrance qui prend parfois des dimensions traumatiques.
L'attachement nous offre un modèle pour penser le vécu émotionnel, affectif de l'enfant. Comment fait-il pour résoudre le grave problème qui se pose à lui quand il est attaché à sa mère, qu'il est attaché à son père, mais que l'un et l'autre, l'un ou l'autre lui exposent des comportements et des souffrances insupportables.
En gardant en tête les références à l'attachement, on réfléchira à des interventions d'aide, nécessairement difficiles dans des situations le plus souvent complexes en raison du nombre de partenaires concernés. On réfléchira à la manière d'introduire plus de cohérence et d'implication des professionnels qui doivent pouvoir penser les violences conjugales avec le modèle systémique.


Après-midi

Dottore Pier Giorgio SEMBOLINI: psychiatre, psychothérapeute, codirecteur du Centre de Thérapie Familiale de Gênes en Italie. Il est membre du Bureau de l'European Family Therapy Association (EFTA) et du Bureau de la Società Italiana di Psicologia e Psicoterapia Relazionale (SIPPR). Consultant du Ministère de la Santé pour la toxicodépendance.
Il est l’auteur de : La famiglia nell'Opera , in " Famiglia: continuità, affetti trasformazioni". Franco Angeli Milano, 1995, et de «Intervenciones relacionales sistémicas en psicoterapia y contextos interculturales» Redes n.27, Revista de psicoterapia relacional e intervenciones sociales, Septiembre 2012 Barcelona.

La relation père-fils dans les opéras de Giuseppe Verdi

Giuseppe Verdi a écrit 28 opéras. La plupart de ses œuvres traitent du conflit entre générations et en particulier de la fonction et  de la place du père.
Aucun compositeur d’opéra n'a donné une telle importance aux relations dans la famille et au conflit entre générations.
Une grande partie de la popularité des opéras de Verdi tient au fait qu'il donne l'occasion au compositeur et au public, d’analyser la relation père-fils et la place de chacun, à travers la «plus intense et passionnante forme de thérapie (pré)familiale».
Ces situations évoquent aussi pour les thérapeutes familiaux la notion de loyauté, développée par Ivan Boszormenyi-Nagy où la dette ne peut être payée que par le sacrifice de la liberté individuelle.        
Verdi construisait musicalement les interactions dramatiques par des duos, trios ou  avec le chœur. Nous vous proposons au cours de cette présentation de revisiter certaines œuvres de Verdi en mettant le projecteur sur la place de la relation père-fils dans les opéras.



OBJECTIFS :
  • Repérer des problématiques relatives à la notion de place dans le couple et la famille.
  • Proposer des modèles pour l'interventions des professionnels opérant dans les systèmes humains.
MÉTHODES : Exposés théoriques avec illustrations cliniques.